Collège Le Devoir / Historique

L'origine de l'école Le Devoir

Louis Agut( 1695-1778), prêtre du diocèse de Mâcon est interdit d'exercer son ministère de prêtre. Il emploie cette mise à l'écart à fréquenter les rues où il voit la misère humaine.

En 1740, après des années au service des pauvres, aidé par des jeunes filles qui désirent consacrer leur vie, il fonde la Congrégation des soeurs du Saint Sacrement.

Avec l'aide de ces jeunes filles, il apprend à lire à ces enfants des rues dans la ville de Mâcon. L'alphabet est peint sur un mur dans une salle pour l'apprentissage de la lecture.

Différentes communautés sont ainsi créées et avec elles naissent des écoles dans les villes d'Autun, Chalon-Sur-Saône, La Chapelle de Guinchay, Mâcon et Paray-Le-Monial.


La naissance de l'école 1854 à 1903

 

  • 1854 :   Après le décès de l'institutrice de l'École Communale de Saint-Jean-des-Vignes, Mademoiselle Moreau, le Maire décide son remplacement par deux religieuses de l'ordre du Saint Sacrement pour le même traitement. Le Curé de la paroisse, grâce à des dons, achète un immeuble "Rue du Four des Chênes" qu'il loue à l'école.
  • 1871 :   Jeanne-Marie Fabien Roux, jeune religieuse dite Sœur Marie Fabien va dynamiser l'école jusqu'en 1928, date de son décès. Elle ouvrira une école maternelle grâce à ses deniers personnels, en référence au Père Agut, fondateur de la congrégation et dans le souci de s'occuper des plus démunis. L'École se nomme alors "École Sainte-Marie".
  • 1889 :  Le Conseil Municipal décide d'ouvrir une école publique alors que les enfants de 6 à 13 ans recevaient un enseignement gratuit jusqu'à cette date. Sœur Marie Fabien refuse de quitter son habit, témoignage de son engagement et de sa foi chrétienne, pour diriger l'école publique. Elle demande l'autorisation d'ouvrir une école "libre". L'autorisation accordée, il lui faut exiger une rétribution scolaire : 1 franc / mois pour toutes les classes jusqu'en 1931, puis 5 francs / mois.
  • 1895 :  Après avoir acheté les maisons voisines de l'école et avoir fait construire d'autres bâtiments avec ses propres économies, Sœur Marie Fabien va gérer un pensionnat. Elle fonde une maison de retraite pour financer en partie l'école grâce aux pensions versées.
  • 1902 :   Nouvelle secousse ... séparation de l'Église et de l'État.

Le Devoir de 1903 à 1912


Sœur Marie Fabien doit laisser son habit religieux pour redevenir Jeanne Marie Roux afin de défendre sa cause auprès des tribunaux. Condamnée par le Tribunal Correctionnel, elle sera acquittée par la Cour d'Appel et pourra poursuivre dans l'enseignement : ce qu'elle pensait être son "devoir".

L'école peut alors continuer avec son personnel.
Elle s'appelle désormais "École Du Devoir".


Développement du Devoir de 1912 à 1950


• 1912 : les dortoirs et les classes sont en nombre insuffisant. Il faut agrandir le bâtiment qui correspond, aujourd'hui à la salle d'études et aux classes de collège.
• 1915 : l'école est réquisitionnée pour les soldats blessés ou convalescents français et allemands.
• 1928 : Mort de Soeur Marie Fabien.
• 1938 : L'école a déjà 300 élèves et prépare au Certificat d'Études.
• 1940 : De nouveau la guerre ... et de nouveau une partie de l'école sert d'abri aux soldats allemands.
• 1950 : Le pensionnat ouvre une École Ménagère pour accueillir des adolescentes de 14 à 18 ans. Pendant 2 ans ces élèves pourront suivre des cours de coupe, couture, repassage, cuisine, hygiène, puériculture enfin tout ce qui est nécessaire à de futures maîtresses de maison. Par ailleurs, le long de la rue Général Giraud, un préfabriqué est construit pour abriter des classes maternelles.


  • Bâtiment qui sert d'hôpital en 1915
  • La cour dans les années 1950
  • Les dortoirs vers 1920
  • Lés élèves vers 1910
  • Le réfectoire vers 1930
  • Les dortoirs vers 1960

La loi Debré : 1950 à 1980


• 1958 : Ouverture de l'École Technique.
• 1960 : L'Enseignement Technique Commercial se met en place. Les établissements privés signent des contrats avec l'État (Loi Debré de 1959). Les professeurs sont rémunérés par l'État, une somme forfaitaire sera versée pour faire face à une partie des frais de fonctionnement. Mais l'Etat contrôle les établissements tant sur le plan de l'enseignement que de l'utilisation des fonds.
Le Devoir devient ainsi une école privée catholique associée au service public d'éducation.
• 1961 : L'École Ménagère se transforme en Technique Couture Habillement.
• 1968 : L'école maternelle déménage dans un bâtiment neuf. A sa place, s'installent des salles de dactylo et un Bureau Commercial. Ouverture du BEP Sanitaire et Social. Le groupe scolaire compte 550 élèves dont 104 internes.
• 1970 : Achat de la maison où résidait la Communauté Religieuse. Cet achat permet d'installer les bureaux de la direction, du secrétariat et de la comptabilité.
• 1975 : Peu à peu les transports s'organisent ; le nombre d'internes diminue au profit des demi-pensionnaires. Les grands dortoirs se transforment en salles de classes pour le collège.


Cap vers l'an 2000


• 1980 : Première direction confiée à des laïcs.
• 1981 : Ouverture du BEP Sténo Dactylo.
• 1982 : Ouverture du CAP Vente.
• 1984 : Les effectifs vont toujours croissants. Les greniers de la maison du parc sont aménagés. Une première salle est équipée d'ordinateurs (bâtiment M). Ouverture du BEP ASAI (Agent des Services Administratifs et Informatiques).
• 1987 : Les préfabriqués disparaissent. Un vaste chantier s'ouvre pour construire un bâtiment à 3 niveaux qui va permettre d'accueillir le secrétariat, la comptabilité et les bureaux actuels. Les étages vont permettre de faire des salles de classes pour le Lycée Professionnel (bâtiment L)

Tous ces agrandissements vont de pair avec l'accroissement des effectifs, l'augmentation des classes en Primaire, Collège et avec l'ouverture de nouvelles sections au LP, entre 1988 et 1991 : 4ème Expérimentale (qui deviendra la Section Technologique), BEP VAM, Bac Professionnel Bureautique, Section Entretien des Textiles, Bac Professionnel Commerce.
• 1990 : Extension du collège et construction d'un bâtiment (C).
• 1991 : Achat de l'ancienne poste de Saint-Jean-Des-Vignes pour l'École d'Aides Soignants faisant partie du Centre de Formation Professionnelle. Aujourd'hui, ce bâtiment est le logement du gardien.
• 1992 : Construction du Gymnase.
• 1995 : Construction du bâtiment F réservé aux sciences médico-sociales, salles audiovisuelles et technologiques du collège.
• 1997 : Achat d'un magasin, Place Damichel, pour agrandir les espaces réservés à la gestion.
• 1999 : Achat de la maison de Mme Lachaux, rue Pierre Bridet, par l'école afin de permettre des dédoublements et le choix de l'option "réflexion chrétienne" en Primaire. Aujourd'hui, cette maison est dédiée l'option "à domicile" du bac pro accompagnement, soins, services à la personne.

Le XXI siècle


• 2002 Ouverture du CAP Petite Enfance
• 2004 Achat de la "bonneterie Prévot" rue Pierre Bridet.
• 2004-2005 Rénovation du bâtiment K. Deux nouvelles salles pour les Arts Plastiques sont créées au 2ème étage.
• 2006 Rénovation de deux salles de classe au collège (bâtiment E). Réfection de la toiture du bâtiment D.
• 2007 Ouverture de la formation conduisant au diplôme professionnel d'Aide-soignant sous statut scolaire. Association des lycées Le Devoir et La Colombière et naissance du LP2C (lycée privé catholique chalonnais).
• 2008 Rénovation de la "bonneterie Prévot" (bâtiment H). Réfection du bitume de la cour du site Le Devoir.
• 2009 Ouverture du Bac Pro Esthétique en 3 ans. Création d'un foyer pour les élèves et réfection du bitume d'un terrain de sport sur le site Colombière.
• 2010 Rénovation du préau sur le site le Devoir. Aménagement d'un abri extérieur avec tables, bancs et table de ping-pong sur le site la Colombière. Aménagement d'un vestiaire pour les élèves des formations esthétiques sur le site Médicis
• 2011 Ouverture du BTS Esthétique-Cosmétique et du Bac Pro Accompagnement, soins, Services à la personne. Rénovation du Secrétariat site Le Devoir. Aménagement d'une partie lycéens au self avec des "mange-debout".
• 2012 Ouverture de l'option Latin en 2nde générale et technologique. Ouverture de la LV2 chinois au collège Le Devoir. Début des travaux du nouvel internat Saint Charles. Ouverture d'une 6ème (rattachement au collège Le Devoir) à Louhans dans les locaux du lycée privé agricole de la Bresse. Rénovation et aménagement à l'école Le devoir
• 2013 mars: mise en service du nouvel internat Saint Charles.
• 2013 septembre: ouverture d'une 4ème classe de 2nde générale et technologique et changement de nom pour le lycée. Désormais, le lycée s'appelle Lycée Saint-Charles.

• 2014 ouverture du BTS Economie Sociale Familiale. Poursuite des rénovations sur le site du Devoir (école, collège et lycée)